Le vrac, Justine Genty, ça l’emballe !

Article Le Télégramme/Sylvie Vennegues-Publié le 27 décembre 2020

À l’instar de ses élèves, le 18 décembre dernier, Justine Genty a aussi rangé ses livres et ses cahiers. Mais à la rentrée, la professeure ne reprendra pas le chemin du lycée mais celui de son épicerie de produits vracs sans emballage, zone de la Ville-es-Lan.

Si le local de sa future épicerie est encore en travaux, Justine Genty se projette pourtant quasiment les yeux fermés dans les 110 m². Il faut dire que ce projet, la Lamballaise de 28 ans y travaille depuis maintenant un peu plus d’un an, entre ses cours d’économie sociale et familiale dans des lycées du secteur, notamment en CAP « services à la personne » et CAP « vente en espace rural ». Les techniques de vente donc, la jeune femme, elle maîtrise plutôt très bien, tout comme la gestion des stocks et les budgets. Pour ce qui est du « 0 déchet » et du « Do It Yourself », là encore, Justine Genty n’est pas une novice loin s’en faut ! « Dans ma famille, on a toujours jardiné, cuisiné et recyclé. Même les filtres à café sont faits maison ! »

Une épicerie de produits vracs sans emballage

Et c’est justement parce que, pour s’approvisionner en produits vracs, elle devait se rendre dans plusieurs magasins sur le secteur de Lamballe, que Justine a eu l’idée d’ouvrir une boutique entièrement dédiée au vrac alimentaire et non alimentaire. « Sans Lamballage » ouvrira donc ses portes en février. Dans la boutique indépendante, membre du réseau Vrac, chacun et chacune, muni(e) de ses propres contenants, pourra acheter du riz, des pâtes, de la farine, du thé, du café mais aussi des produits d’hygiène (savon, shampooing, dentifrice), des produits d’entretien (lessive, assouplissant) sans oublier des produits « 0 déchet » tel que des éponges, des essuie-tout, des lingettes, des contenants etc. « Les 2/3 de la surface de vente seront entièrement consacrés au vrac », explique la future commerçante, « sans oublier le coin fraîcheur avec des fruits et légumes locaux et de saison et des produits laitiers ».

Un espace avec un four pour réchauffer son repas du midi

Dans l’épicerie, il est aussi prévu un espace salon de thé où il sera possible de consommer son repas du midi, puisqu’un four à micro-onde sera mis à disposition. Cet espace sera également utilisé pour régulièrement proposer des ateliers et animations autour du « 0 déchet » et du « Do it Yourself », deux thématiques importantes pour l’ex-professeure.

Pratique:Epicerie « Sans Lamballage », zone de la Ville-es-Lan, ouverte à partir de février, du mardi au samedi, de 10 h à 19 h. Site internet en préparation et page Facebook « Sans Lamballage ».
Photographie: ​Au mois de février, la Lamballaise Justine Genty, ex-prof en économie sociale et familiale, va ouvrir sa première affaire commerciale, une épicerie de produits vracs sans emballage, dans la zone de la Ville-es-Lan.

Partager cette fiche : 

Vous souhaitez recevoir nos informations et nos offres ?

Inscrivez-vous à notre Newsletter !