Lamballe. Ils ont repris le resto la Petite Auberge et font de la vente à emporter

Article Ouest-France-Publié le 12/11/2020
« Notre enseigne n’est pas encore posée, mais dans quelque temps la Petite Auberge changera de nom et deviendra O Bon-Coin », sourient Coralie Tardivel, 40 ans, et Frédéric Epivent, 43 ans. Le couple a repris l’endroit qui compte un peu plus de 90 couverts, le 29 juin. « On travaillait bien. L’été s’est bien passé. Et voilà le deuxième confinement. » Le resto ouvrier « mais pas que » accueille aussi « des particuliers, des commerciaux ».

De la vente à emporter

Le duo a donc décidé de faire de la vente à emporter. « On sert des plats chauds. On propose plusieurs formules et du fait maison. De la cuisine traditionnelle, familiale, et des plats généreux comme nous », sourit Coralie.

« On arrive à faire une cinquantaine de plats à emporter certains jours. C’est réconfortant, parce que ce confinement a mis un coup de frein à notre activité, précise le patron. Nous avons un apprenti et notre serveuse est en chômage partiel ».

Coralie est au service. « J’adore le contact humain », lance-t-elle sans détour. Frédéric lui est aux fourneaux. Tous les deux ont tenu une affaire pendant dix ans, ont aussi travaillé comme salarié. « Comme Coralie est Lamballaise, nous revoilà ! » lance le patron, dans un clin d’œil. Comme tout le monde, ils espèrent « que le confinement ne dure pas trop longtemps. Parce que des idées, ils en ont pour leur restaurant ».

Plats à emporter le midi, du lundi au vendredi. « On peut se garer sur le parking de Carrefour-Market sans problème », conclut le patron. Pour commander, contacter le 02 96 31 24 75 et sur la page Facebook.

Photographie:Frédéric Epivent et Coralie Tardivel dans leur restaurant de la rue Lavergne. Coralie éspère bien "dans pas longtemps pouvoir réellement servir des boissons à ses clients comme avant."

Partager cette fiche : 

Vous souhaitez recevoir nos informations et nos offres ?

Inscrivez-vous à notre Newsletter !