Lamballe-Armor : les sacs cabas des Vitrines sont arrivés

Article Le Télégramme-Publié le 18 novembre 2020

Réutilisables, ils sont vente dans les commerces adhérents de Lamballe-Armor. Et ont été fabriqués juste de l’autre côté de la baie…

Difficile de dire s’ils seront l’accessoire de mode incontournable à Lamballe-Armor, en cette fin d’année. Il n’empêche, les Vitrines en ont commandé 10 000. Et les ont reçu. On parle ici de sacs cabas réutilisables en coton, commercialisés par l’association des commerçants lamballais, et proposés à la vente dans les commerces adhérents d’ici cette fin de semaine au tarif unitaire de 3,50 €.
Une initiative qui a pour objectif de soutenir le commerce local, en servant de support itinérant destiné à rappeler l’existence du site de vente en ligne collectif Ma ville, mon shopping.

Made in Binic-Étables-sur-Mer

Une opération également destinée à générer un peu de trésorerie. « À situation exceptionnelle, dépenses bien évidemment supplémentaires pour l’asso et nécessité, donc, de recettes elles aussi exceptionnelles », soulignait la coprésidente Nathalie Godard, il y a quelques jours.

À noter que ces sacs ont été sérigraphiés dans une entreprise de Binic-Étables-sur-Mer, chez PAI (Print Art International). « Ils ont été super-réactifs, d’une agilité incroyable. Et on était content que cela puisse se faire aussi avec une entreprise à proximité », note David Dossal, le salarié de l’association.

Photographie:​Nathalie Godard, coprésidente des Vitrines de Lamballe, et l’un des 10 000 sacs cabas en coton sérigraphiés à Binic-Étables-sur-Mer. (Le Télégramme/Nicolas Salles)

Partager cette fiche : 

Vous souhaitez recevoir nos informations et nos offres ?

Inscrivez-vous à notre Newsletter !